Periophthalmus barbarus

14,40 TTC

Poisson amphibie.

Grand périophthalme à nageoire dorsale bleue originaire du littoral africain. Les mâles sont très territoriaux et se jaugent en déployant leurs deux nageoires dorsales et en ouvrant grand la gueule. Ils sont ornés d’une fine ponctuation dorée et bleue sur un fond gris beige. Quelques marbrures plus ou moins marquées ornent le corps de forme allongé et cylindrique.

En stock

Sélection Allemagne

Les animaux peuvent être différents de ceux photographiés

Comparer
UGS : 156503 Catégories : , Étiquettes : , , , Partenaire & marque :

Description

Ce gobiidé extraordinaire à la particularité de sortir de l’eau. L’espèce est rencontrée le long des côtes de l’Afrique de l’Ouest (Atlantique). Periophthalmus barbarus fréquente les estuaires et mangroves où l’eau est plus ou moins saumâtre. Ce poisson rampe aisément à l’aide de ses nageoires pectorales sur la vase, les racines de palétuviers, les rochers ou les bancs de sable. Il y chasse à l’affût, de petits invertébrés et mollusques. Il ne reste jamais loin de l’eau où il prend la fuite dès la moindre alerte. L’espèce doit également régulièrement réhydrater sa peau et ses branchies. En effet, sous l’eau le poisson respire de façon « traditionnel » grâce à ses lamelles branchiales. Une fois sortie de l’eau, la respiration cutanée prend la relève lui permettant de prolonger un peu ses escapades. La peau doit impérativement rester humide et visqueuse pour assurer les échanges gazeux (note : hygrométrie importante en captivité >80%).

L’espèce est grégaire dans le milieu naturel mais extrêmement territoriale en aquarium. (L’idéal est de maintenir un seul mâle avec un trio de femelles). Le bac doit être transformé en aquaterrarium avec une hauteur d’eau maximale de 15-20 cm, des plages à fleur d’eau, des rochers et des racines constitueront le décor. Présentés ainsi, ces éléments offriront des postes privilégiés pour l’observation et la chasse. Le bac devra être correctement couvert pour éviter toute évasion. Par ailleurs, les periophthalmes peuvent cohabiter avec de grandes espèces d’eau saumâtre (Toxotes, Monodactylus, Scatophagus) mais le volume du bac devra être prévu en conséquence. Idem pour les plantes aquatiques, elles peuvent être introduites mais elles devront tolérer la présence de sel.

Ce poisson se nourrit principalement de petits crustacés, d’insectes et de vers de vase dans son milieu naturel. Il acceptera que des proies de ce type, vivantes ou congelées avec un intérêt supérieur pour les vivantes.

Informations complémentaires

Taille de vente

Répartition Géographique

Origine

Taille adulte

Température

Paramètres

Statut de l'espèce

Mentions légales

,

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Periophthalmus barbarus”