Piranha Pygocentrus (Serrasalmus)  ternetzi

Pygocentrus (Serrasalmus) ternetzi – Piranha à gorge jaune.

Nous commencerons ce paragraphe par une explication importante : nous savons qu’aujourd’hui, les ichthyologues classe Pygocentrus ternetzi en synonymie avec P. nattereri. Cette opinion est basée sur une note publiée par Géry, Manhert et Dlouhy en 1987, dans laquelle les auteurs précisent que cette espèce de Piranha à gorge jaune originaire du Paraguay est celle sur laquelle s’est basé  Kner en 1858 dans ses travaux et décrite sous Pygocentrus nattereri, alors que le Piranha à gorge rouge du Brésil et commun dans tout l’amazone doit donc être nommé Pygocentrus altus.  Les  localités type de P. nattereri  sont Cuiaba et Mato Grosso, au  Brésil, alors que P.altus (Gills, 1870) est originaire du Haut Amazone. La communauté scientifique suit cet avis car les auteurs ont finalement considéré que toutes les variétés, jaunes ou rouges, sont par conséquent des P. nattereri. Cependant, il est possible que cela soit faux et les aquariophiles trouvent  plus pratique de continuer à nommer la variété jaune P. ternetzi pour éviter toute confusion et conserver un nom spécifique. Cette espèce fut décrite par Steindachner en 1908 sur la base d’individus issus du Rio Paraguay près de la localité de Descalvados  dans l’état du Mato Grosso, au Sud du Brésil.

Nouvelle importation

Ce piranha est rarement disponible et nous sommes très heureux d’avoir pu en importer quelques spécimens. Cette importation met en lumière deux faits intéressants. En premier lieu, nous constatons qu’il existe deux espèces de Piranha à gorge jaune exportées du Paraguay et qui s’imitent l’une et l’autre parfaitement. Il est impossible de distinguer les deux espèces subadultes, si l’état de leurs nageoires caudales est mauvais. Dans un second temps, l’un des spécimens que nous avons importé récemment possédait une nageoire caudale en forme de crochet, ce qui constitue un caractère sexuel  secondaire des mâles des espèces de la famille des Serrasalmidae. Toutefois, ce poisson n’avait que 7 cm de long !

L’imitateur du Piranha à ventre jaune fut décrit sous Serrasalmus spilopleura par Jacques Géry et al. en 1987. D’autres auteurs ont classé cette espèce sous S. maculatus. La systématique de cette famille est encore confuse et nous ne pouvons pas émettre une opinion tranchée concernant ces deux noms mais, comme nous avons reçu deux poissons différents sous S. spilopleura, nous préférons nommer S.maculatus « l’imitateur »de S. ternetzi .

Les identifications.

Les poissons du genre Pygocentrus possède une tête et l’avant du corps très massifs. En complément de cet aspect, P. ternetzi et S. maculatus  n’ont qu’une seule distinction visuelle  notable à l’état juvénile , constitué par une différence de couleur de la frange de la nageoire caudale : chez P. ternetzi, elle est noire alors qu’elle reste transparente chez S. maculatus. Pour compliquer notre affaire, il existe une troisième espèce de Piranha appartenant au genre Serrasalmus au Paraguay , et qui possède une frange noire identique à P. ternetzi ! Heureusement, la forme du corps de cette troisième espèce est complètement différente des deux premières dès une taille de 5 cm ! La confusion des trois espèces n’est donc possible qu’à très faible taille.

Bien connaître le genre exact de Piranha que l’on veut acquérir est très important car celles du genre Serrasalmus sont des mangeurs de nageoires vivants isolés alors que les espèces du genre Pygocentrus vivent en bancs et sont des prédateurs de proies plus larges… Les deux espèces sont souvent mélangées et envoyées ensemble par les exportateurs car ils ne savent pas les distinguer. Le résultat est que les Piranhas que nous importons nous parviennent avec des nageoires caudales déchirées. Ces nageoires prennent du temps à repousser et la détermination des espèces est donc impossible dans ce laps de temps.

[News de Aquarium Glaser GmbH]
Texte et photos : Franck Schäfer
Traduction et adaptation : Frédéric Potier / Aquaterra-Diffusion

Aquaterra-Diffusion

Deux passionnés à votre service

Frédéric

Aquariophile passionné de longue date (pardon pour le rappel de ton grand âge ;-) ) c'est tout naturellement que Frédéric consacre sa passion au service des professionnels et des aquariophiles à travers un grand savoir-faire et une parfaite connaissance de nombreuses espèces à la fois pour leur biologie mais également pour leur histoire, les premiers imports, les premières reproductions, etc.

Jérôme

La vocation dans l'aquariophilie n'est pas un hasard quand on y baigne depuis toujours à la fois personnellement et professionnellement. Jérôme a développé son savoir faire et son sens du service par l'amour de la nature et la connaissance biologique des espèces en générale avec quelques thèmes de prédilections ; les crustacés d'eau douce, les characidés et bien d'autres domaines naturalistes qu'il explore et partage à travers la photographie et internet.

En savoir plus

Découvrez d'avantage d'informations sur la société ou sur le fonctionnement du site

Incrivez-vous à la newsletter

Découvrez nos dernières actualités et nos offres spéciales exclusives !

X