Cherax peknyi, écrevisse de Papouasie Nouvelle Guinée

Cherax peknyi Lukhaup & Herbert, 2008

Les écrevisses de Papouasie Nouvelle-Guinée fascinent depuis maintenant plusieurs années les aquariophiles désireux de diversifier leur population. Les superbes colorations, leurs tailles accessibles et leurs comportements sont autant de bonnes raisons qui motivent à les découvrir et à les élever. Cherax peknyi, également nommée écrevisse tigrée, arbore une coloration riche d’une large palette et d’un motif abdominal tigré du plus bel effet. D’ailleurs on rencontre plusieurs variantes colorées allant du jaune au bleu. De plus, cette espèce fait partie des plus faciles à maintenir dans la mesure où l’on accorde un minimum d’attention à ses besoins.

Les spécimens qui ont servi à la description de l’espèce par Chris Lukhaup & all en 2008 avaient été collectés entre 2005 et 2006 dans le ruisseau Tamu situé dans le bassin hydrographique de la rivière Fly à l’Ouest de la Papouasie Nouvelle Guinée. L’espèce a été nommée en l’honneur de Reinhard Pekny spécialiste et auteur allemand, très impliqués dans diverses publications aux côtés de Chris Lukhaup.

Quel aquarium leur offrir ?

Afin de maintenir ces écrevisses dans de parfaites conditions, nous vous recommandons un aquarium offrant une surface au sol de 100*50 cm au minimum pour un couple ou un trio. Le bac sera aménagé de telle sorte que la plage avant reste libre avec un sable de granulométrie moyenne et épais de plusieurs centimètres. Des roches et des racines compléteront le décor arrière afin d’offrir des zones de refuges. Les tubes de terre cuite pour loricaridés sont parfaits pour créer des abris dirigés vers l’avant du bac afin d’offrir une observation optimale des animaux sans les déranger. L’espèce modèle le décor un peu au gré de ses envies et besoins. Assurez-vous que chaque élément de décor soit parfaitement stable.

Cherax peknyi, écrevisse de Nouvelle Guinée

Lorsque l’aquarium est constitué d’un décor bien organisé où chaque animal peut trouver un abri, ces écrevisses se montrent volontiers. Elles se montrent encore plus facilement lorsque de la nourriture est distribuée. Leur gourmandise les trahit rapidement ! Leur régime alimentaire est omnivore à tendance opportuniste et il est important de beaucoup varier les types d’alimentations (légumes, granulés, comprimés, paillettes, nourritures surgelées, artémias, chair de moules). La diversité de la nourriture est importante afin d’assurer à l’écrevisse de grandir et de muer correctement. Ce point est parfois un problème avec d’autres écrevisses de Nouvelle Guinée plus sensible à des nourritures trop protéinées. Les plantes aquatiques robustes sont parfois tolérées mais peuvent aussi être partiellement consommées.

La cohabitation avec d’autres invertébrés de petite taille, telles que des crevettes naines peut être envisagée. En revanche, les escargots risquent de servir de repas. Les poissons peuvent cohabiter sans difficultés. Des espèces en parfaite santé et de pleine eau ne risquent rien. En revanche un poisson malade ou affaibli pourrait être mangé.

Leur comportement social et leur facilité de maintenance permettent de débuter avec cette espèce et ainsi pouvoir toucher du doigt un nouveau monde de l’aquariophilie avec des crustacés de belles tailles et pleins de couleur. L’élevage et l’optimisation de la maintenance en vue de les reproduire deviendra rapidement un beau challenge et constituera votre prochain objectif !

https://www.aquaterra-diffusion.net/produit/cherax-peknyi/

Aquaterra-Diffusion

Deux passionnés à votre service

Frédéric

Aquariophile passionné de longue date (pardon pour le rappel de ton grand âge ;-) ) c'est tout naturellement que Frédéric consacre sa passion au service des professionnels et des aquariophiles à travers un grand savoir-faire et une parfaite connaissance de nombreuses espèces à la fois pour leur biologie mais également pour leur histoire, les premiers imports, les premières reproductions, etc.

Jérôme

La vocation dans l'aquariophilie n'est pas un hasard quand on y baigne depuis toujours à la fois personnellement et professionnellement. Jérôme a développé son savoir faire et son sens du service par l'amour de la nature et la connaissance biologique des espèces en générale avec quelques thèmes de prédilections ; les crustacés d'eau douce, les characidés et bien d'autres domaines naturalistes qu'il explore et partage à travers la photographie et internet.

En savoir plus

Découvrez d'avantage d'informations sur la société ou sur le fonctionnement du site

Incrivez-vous à la newsletter

Découvrez nos dernières actualités et nos offres spéciales exclusives !

X